Hommage au festival international de Baalbeck

Soirée musique, chant et poésie.                                                                                                     

en arabe et en français surtitrés.

Mise en scène Nabil El Azan
Création des costumes Rabih Keyrouz
Images vidéo Ali Cherri
Lumières Philippe Lacombe                                                                                            Assistante à la mise en scène : Marie-Noële Bordeaux
Coordination musicale Zeina Saleh-Kayali

Textes originaux : Adonis, Etel Adnan, Talal Haydar, Issa Makhlouf, Wajdi Mouawad, Salah Stétié, Nadia Tuéni

Créations musicales : Bechara El-Khoury, Naji Hakim, Zad Moultaka, Ghadi Rahbani, Gabriel Yared.

Interprétation :
Fadia Tomb El-Haje (chant et textes)
Rafik Ali Ahmad (textes)
Abdel Rahman El Bacha (piano)
Simon Ghraichy (piano)                                                                                                          Claudio Bettinelli (percussions)
Nacim Battou (danse)


Représentation unique le 7 juillet 2015 – 20h
Théâtre du Jeu de Paume dans le cadre du Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence


Présentation

Au-delà de son ouverture aux musiques de la méditerranée, au-delà du clin d’œil au jumelage entre les villes d’Aix et de Baalbeck, en programmant un hommage au FIB, Le festival d’Aix-en-Provence souhaite donner un signal fort de soutien à cette manifestation phare du Liban qui se bat pour maintenir une programmation de qualité dans un environnement de plus en plus difficile.

En effet, premier festival pluridisciplinaire à avoir vu le jour au Moyen-Orient, le prestigieux Festival International de Baalbeck (FIB), qui fêtera ses soixante ans en 2016, est extrêmement fragilisé par les répercussions de la guerre en Syrie sur le sol libanais. À tel point que ces deux dernières années, il a été contraint à délocaliser un certain nombre de spectacles. Aussi, contre vents et marées et comme pour conjurer le sort, le FIB a décidé de présenter en ouverture de son édition 2015, un spectacle inédit et de grande envergure dédié justement à… Baalbeck ! En faisant appel à des écrivains, musiciens, et artistes libanais qui portent haut le nom du Liban dans le monde, en leur demandant d’écrire, chacun selon son propre mode d’expression, un hommage à Baalbeck, et enfin en les réunissant tous ensemble sur l’Acropole, lors d’un grand spectacle intitulé Ilik ya Baalbak ! (À toi, Baalbeck !), où les oeuvres ainsi créées seront interprétées par l’Orchestre Philharmonique du Liban et une brochette d’artistes locaux.

Aussi, la soirée proposée le 7 juillet au Théâtre du Jeu de Paume sera une épure de cette grande production, et comme une préfiguration de lancement, en petit format. Tous les textes écrits pour la circonstance seront dits ou chantés, et des œuvres pour piano (une pour percussions) des compositeurs au programme seront interprétés. La soirée aura donc la forme d’un récital empreint de poésie où, textes, langues, chants et musiques variés se donneront la main et se relaieront pour faire entendre l’hommage des écrivains et des compositeurs libanais au site incomparable de Baalbeck et de son célèbre festival.